L'eglise

L’Église Saint Saire

 L’église de Saint Saire est un des joyaux du Pays de Bray. Bâtie tout en grès ferrugineux du pays dont on voit très bien les dispositions en arêtes de poisson, elle se dresse fièrement au carrefour routier qui constitue le centre du village. Elle s’impose aux regards de tous les passants en raison de sa grandeur, de ses matériaux, de son clocher en « hache ».
L’église a été construite fin XIe et début XIIe siècle sur une crypte voûtée unique en Pays de Bray, édifiée à l’endroit du sanctuaire primitif de Saint Salve – important lieu de pèlerinage jusqu’au XIXe siècle.

Le clocher sert d’avant porche et nous fait découvrir un beau portail roman aux décors en bâtons brisés. Les remaniements successifs ont modifié l’aspect de l’édifice au cours des XVIe, XVIIe et XIXe siècles. En 1866, il est victime d’un incendie qui détruit le maître-autel, la charpente du chevet du chœur.

En août 2000, l’Eglise a été inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.
L’Église est ouverte chaque année aux Journées du Patrimoine et à d’autres occasions ; lors de ces portes ouvertes tous les objets et vêtements sacerdotaux sont exposés.

Un patrimoine restauré

 L’intérieur de l’Église est riche en mobilier, statues, vitraux et menuiseries… Certains objets sont classés ou inscrits à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.

La municipalité a décidé d’engager dès 2008 la restauration complète de l’édifice (couverture, rejointoiement, vitraux…). Puis, en 2009, il est décidé de procéder à la restauration de l’ensemble du mobilier et des menuiseries (les socles des estrades et balustrades et le confessionnal de la Chapelle sud, les bancs et stalles de la nef, des déambulatoires et des chapelles, ainsi que les boiseries du chœur et celles, XVIIe de la nef. Le portillon de la balustrade Louis XIII (Chapelle nord), le parquet de la sacristie et les portes extérieures style XVIIIe ).

Les bois ont été déposés pour traitement ou traités sur place et cirés. La ventilation de l’édifice a été revue pour éviter l’humidité. Enfin, les bois manquants ont été remplacés.
L’ensemble de ces travaux de restauration de l’Eglise a un coût de 800 000 € aidé par le Département, l’Etat au titre de la DRAC, la réserve parlementaire, la sauvegarde de l’art sacré, la Fondation du Patrimoine et les généreux donateurs.
Des travaux importants pour le village….mais la durée de vie est estimée à plus 100 ans.

C’est le 30 janvier 2011 à 10h que se tiendra la messe d’inauguration des travaux de l’Eglise.

En savoir plus